Agence Ventes Locations Lexique Contact Site in English
  News  
     
 

ECOLOGIE - LES ANNEES LUMIERES

Une rumeur devenue réalité

Depuis le 30 Juin 2009 les ampoules à incandescence supérieures à 100 W sont retirées du marché, 

Qu'en est-il des immeubles ?

Pour la mise aux normes des immeubles il faut installer des ampoules basse consommation, en changeant d’abord les douilles à baïonnette déjà retirées du marché, et les remplacer par des douilles à vis et procéder à l’installation de lampes basse tension, lampes fluo compactes ou à terme des lampes à LED (lampes à diodes électroluminescente). Il convient de repenser l’éclairage de l’immeuble dans sa globalité, afin d’assurer la sécurité de certaines parties aveugles des immeubles par un éclairage permanent.

L’investissement est important mais il faut préférer des produits qualitatifs qui seront efficaces et durables et beaucoup plus économiques à long terme.

Exemple : une lampe à incandescence d’une durée de vie de 1000 heures coûte 1 €, une lampe LED vaut 40 € pour une durée de 50 000 heures, c’est la LED la plus économique : elle ne consomme que 5W contre 60W pour une ampoule traditionnelle et sera remplacée moins souvent. Une économie de coût de main d’œuvre à considérer en particulier par les immeubles sans gardien. Quoique générant quelques inconvénients : investissement plus important, confort d’éclairage moins agréable En plus des choix environnementaux ces nouveaux éclairages en plus de l’aspect écologique est beaucoup plus avantageux : - Le rendement lumineux des lampes est 5 fois supérieur aux ampoules traditionnelles comparables. - Les coûts d énergie sont réduits de 75% - La durée de vie est de 10 à 50 fois supérieure.


Recyclage

Composter lorsque l’on vit en appartement, c’est désormais possible. Depuis quelques mois, ce type de recyclage est testé au pied de quelques immeubles parisiens. L’expérience a été menée par une copropriété, du le XXème arrondissement.

Epluchures de fruits, de légumes, plantes, coquilles d’œuf pilées ou encore thé et café, jetés dans la poubelle verte, en ville, ces déchets organiques pourraient bien trouver prochainement leur place dans des boîtes à compost, au pied des immeubles. Après plusieurs mois d’expérimentation, notamment dans le XXème arrondissement de la capitale, la mairie de Paris a décidé de lancer un appel à candidatures auprès de tous les Parisiens pour élargir ce mode de recyclage.

Une condition à remplir impérativement : bénéficier d’un espace de quelques mètres carrés en pleine terre et non occupé, à proximité du bâtiment.

 

Bonus-malus vert pour les transactions immobilières

Avant le début des débats sur le projet de loi « Grenelle de l'Environnement » à l'Assemblée nationale, le gouvernement a décidé de relancer la réflexion sur la question de la rénovation thermique. Devant les artisans du bâtiment le secrétaire d'Etat au Logement, Benoît Apparu, a affirmé « étudier un bonus sur les transactions immobilières "vertes", pour donner un avantage compétitif aux logements "verts" sur le marché immobilier » et «  récompenser ceux qui s'engagent dans le développement durable ».

Le gouvernement cherche des solutions incitatives qui iraient au-delà de l’actuel devoir d’information.



_________________________________________________________
ARCHIVES DES NEWS

- 03/11/2010 : JURIDIQUE - PERFORMANCE ENERGETIQUE ET PUBLICITE
- 03/11/2010 : JURIDIQUE - CONGE POUR VENDRE
- 03/11/2010 : JURIDIQUE - QUITTANCES DE LOYERS
- 10/20/2010 : JURIDIQUE - TRANSPARENCE DES CONTRATS
- 05/10/2010 : ECOLOGIE - LES ANNEES LUMIERES